Manga Maniac
Pas encore inscrit(e)?

Venez nous rejoindre dans la communauté !

A bientôt.

Partagez
Aller en bas
avatar
~~ Adminotaku ~~
Féminin Vierge Rat
Messages : 3731
Otaku Points : 9462
Date de naissance : 22/09/1984
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 33
Localisation : 95
Voir le profil de l'utilisateurhttp://setonamizushiro-fr.forumgratuit.org/

Soleil

le Mer 15 Juil 2009 - 12:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En 2003, les Éditions Soleil éditeur français de bande dessinée crée par Mourad Boudjellal, s’ouvrent au phénomène Manga qui déferle sur la France à l'époque en proposant une ligne éditoriale axée sur le shojo et le seinen, sous le label [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Shoten/Soleil dirigé par Alex Bodecot et qui s’était lancé un an auparavant.
Avec le succès des titres comme Urukyu et Battle Royale le label entre fièrement sur la scène du Manga français.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En janvier 2005, l'éditeur et Végétal Manga Shoten se séparent, la collection est reprise Laurent Duvault et Pierre-Alain Szigeti et devient Soleil Manga s'’affirmant comme l’un des leaders dans le domaine des shojo et des mangas d’horreur.
Mais dans un marché devenu de plus en plus concurrentiel, l’heure est venue pour Soleil Manga de diversifier son catalogue et de s’ouvrir à d’autres genres et à d’autres éditeurs japonais !
On aura ainsi l'occasion découvrir en septembre 2005, une nouvelle collection, Gochawon lancée pour développer le manhwa (BD coréenne), elle sera dirigée par Jean Wacquet.

En janvier 2006, Soleil rentre dans le capital des éditions Asuka, et 1 mois plus tard rachète 50% du capital des éditions SEEBD. En juin 2006, l'éditeur se lance dans la BD chinoise avec la collection HERO dirigée par Fabrice Sapolsky.  Elle sera stoppée près d'un an plus tard tout comme la collection coréenne Gochawon en juillet 2007.

Cette même année un vent nouveau souffle sur Soleil Manga, avec l’arrivée d’Iker Bilbao et Joanna Ardaillon aux commandes. Ces deux enfants du manga, élevés au Club Dorothée et passionnés depuis toujours par l’art de la bande dessinée japonaise, reprennent la collection avec pour objectif de devenir les têtes chercheuses du manga. Ils souhaitent, tout en consolidant la base éditoriale léguée par leurs prédécesseurs, proposer au public français des genres nouveaux, au plus près des parutions à succès japonaises.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Soleil Manga crée donc la collection JEUX VIDÉO (du jamais vu en France) composée d’adaptations en manga de jeux vidéo à succès tels que Suikoden III (2006), Warcraft (2006) et The Legend of Zelda (2008). En outre, la volonté d’innovation de Soleil Manga ne s’exprime pas uniquement par ses choix éditoriaux, mais aussi par des actions nouvelles comme la mise en place du 1er concours de création de mangas français en partenariat avec la Fnac : « L’Opération devenez Mangaka » qui aura lieu de 2006 à 2008.
Soleil Manga poursuit son évolution et, toujours soucieux d’innover, crée la collection GOTHIQUE, en 2008, avec la parution de titres comme Loveless (2007) et Kiss of Rose Princess (2011). Cette collection est le reflet de la nouvelle vague graphique qui envahit le Japon.

Dans une volonté de toucher un public de plus en plus large, tout en continuant d’innover, Soleil Manga crée en 2009 une collection érotique sous l’appellation EROS (Secret’R, Les Charmes de l’Infirmière…), initiée en partie par Asuka via le label Iku Comics. L’impertinence de cette ligne saura trouver son lectorat auprès d’adultes friands de sensualité à la japonaise, de graphismes évocateurs mais délicats, sans jamais dépasser les limites d’une censure justifiée.


L’innovation passe souvent par une prise de risque et le lancement de la collection Soleil Manga CLASSIQUES en est une ! Cette collection propose aux lecteurs des mangas adaptés de grands textes littéraires, politiques ou philosophiques. La publication du Capital de Karl Marx (2010) en manga est un succès ! Cet ovni littéraire préfacé par Olivier Besancenot provoque un véritable engouement, le succès est au rendez-vous ! L’aventure continue avec toujours plus de titres ayant pour vocation de faire découvrir ou redécouvrir des grands textes : Le Manifeste du Parti Communiste de Karl Marx, À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, Le Prince de Machiavel, Entretiens de Confucius, L’Ancien Testament...

2011, sera un grand tournant pour l'éditeur qui voit son capital racheté en parti par Delcourt qui devient majoritaire au mois de juin, et en totalité en janvier 2013.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2013 est aussi une année charnière pour Soleil Manga. Pour célébrer ses dix ans, l'éditeur remet à l’honneur des séries cultes du catalogue, avec entre autres les rééditions améliorées de Rozen Maiden (édition de luxe) et de nouveaux tomes de séries qui ont fait leur succès comme Battle Royale Angels’ Border. Mais tout en célébrant son passé, Soleil Manga proposera également à ses lecteurs de nouvelles séries d’auteurs inédits en France (Pedoro Toriumi) et des séries d’auteurs phares de la collection (Scarlet Fan, Flowers for Seri).

En effet, Soleil Manga tente de privilégier une politique d’auteurs en restant fidèle à ses mangaka à succès en créant des liens avec les plus importants éditeurs japonais comme Shogakukan, Kodansha et Kadokawa; mais aussi avec de nouveaux partenaires tels que Square Enix et Shueisha.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum